Je vous dévoile ma stratégie [1/3]

Nicolas 19 juillet 2011 9

ma strategie-1

Vous avez certainement déjà un blog avec une thématique précise, et vous avez certainement envie d’en faire quelque chose de précis. Vous voulez que votre blog ou votre site vive le plus longtemps possible, vous avez envie de continuer à y parler de votre passion. Mais vous avez aussi probablement envie de gagner un peu de sous avec. Pourquoi pas !

Il est possible de faire quelques centaines d’Euros, ce qui est déjà pas mal, avec son blog. Souvent, dans les forums ou dans les commentaires de blogs, j’ai pu lire que le problème principal tournait autour du trafic. Évidemment, il est difficile de vendre quoi que ce soit si personne ne vient sur votre blog. C’est comme un commerçant qui ne voit pas un seul client dans sa boutique. Il ne pourra pas garder son activité très longtemps. C’est un faux problème …

Que peut faire ce commerçant pour gagner sa vie ? De la publicité pour que les gens viennent dans sa boutique est la première réponse qui lui vient. Mais derrière lui, son fils qui est une vraie peste, lui hurle : « Mais qui pourrait bien acheter le matos que tu vends ? Le type d’en face le vends bien mieux que toi !« . Le commerçant (après avoir collé une petite mandale correctrice à son rejeton) s’assoit et réfléchi. Quelle est la différence entre lui et son concurrent d’en face ? Pourquoi, alors qu’ils vendent les mêmes produits aux mêmes prix, les gens vont-ils chez le type d’en face et pas chez lui ? Bizarre …

Le problème de ce commerçant est qu’il a une vision ancienne sur son métier. Il va au travail le matin, ouvre ses rideaux et attends. Le soir, il baisse ses rideaux et rentre chez lui. Mais, à part attendre le client, il n’aura pas réellement travaillé pour sa société.

Celui d’en face lui, sait exactement ce qu’il va faire de sa journée. Il va, avant d’ouvrir, préparer la promo du jour, il va dans la journée balancer un texto à tous ces vieux clients pour leur annoncer cette promo et expliquer qu’elle s’arrête ce soir. Il va à midi, déjeuner avec un représentant et négocier des objets publicitaires à offrir dans son magasin. Il va, avant de fermer le soir, compter sa caisse et préparer celle du lendemain.

La différence entre ces deux commerçants tient dans la faculté du second à s’organiser et à prévoir, alors que le premier s’est enfermé dans une situation d’attente passive. Tenir un blog est exactement la même chose. Soit vous bloguer sans trop savoir de quoi sera fait le lendemain, soit vous entrez dans une logique de création et vous vous y tenez.

seul au mondeJ’habite seul avec maman, dans un très vieil appartement

Le futur de votre blog va se déterminer dès sa naissance. Avant même de commencer à installer WordPress ou à choisir le nom de domaine, vous devriez déjà avoir une idée de ce que vous allez faire dans 6 mois. Lorsque le blog est déjà en place, que des articles ont déjà été publiés, que vous avez déjà eu des visiteurs, il est un peu plus difficile de changer de cap ou d’orientation. Plus dur, mais pas impossible !!!

Dans un prochain article, je vous expliquerais pourquoi je me suis planté avec ce blog. Pourquoi, après réflexion, je n’aurais pas du le faire. Pas comme ça en tout cas. La raison principale est que je ne m’y suis pas préparé correctement. Je me suis lancé tête baissée sans savoir du tout où je mettais les pieds. Et maintenant qu’avec le temps, je cerne mieux mon environnement et la masse de travail que j’ai à fournir, je sais que je m’y serais pris autrement. Je vous expliquerais comment …

J’ai ouvert un blog en me disant : « tiens, moi aussi, je vais faire de l’argent sur internet ! » C’était ma seule vision, c’était ma seule motivation. J’étais exactement dans la même position que le premier commerçant, j’ai attendu le trafic. Trois mois après l’ouverture de ce blog, la motivation est toujours la même (Le Million ! Le Million ! Le Million !), mais je mesure bien mieux comment y arriver. J’ai du apprendre à devenir comme le second commerçant. Je ne dirais pas que j’ai perdu 3 mois, je dirais que je ne me suis pas facilité la tâche et que maintenant, je dois ramer contre le courant pour y arriver ! Personne n’a une bouée ? ^^

Dans ce long article (découpé en trois parties), j’ai envie de vous expliquer comment je vais m’y prendre et quelles vont être les étapes que je vais devoir franchir pour réussir mon objectif : gagner pleins de pépettes avec mon blog. J’ai envie de vous expliquer pourquoi je ne peux plus bloguer seul dans mon coin, mais au contraire pourquoi je veux apporter le peu que je sache à mes lecteurs. Je pense que la transparence est une valeur vraie et quelle porte en elle bien plus que ce que l’on peux imaginer. Je vais donc vous donner, point par point, ce qui va constituer la vie de ce blog durant les 6 prochains mois. C’est parti …

les débutsLes bases des fondations du commencement du début

Il était une fois, un gentilhomme que l’on prénommait Nico. Pas forcément le premier des crétins, il avait une faiblesse : la fainéantise. Dans son entourage, on se moquait de lui, on disait qu’il n’y arriverait jamais et qu’il n’était bon qu’à attendre la mort. (Oui, les gens sont méchants ! ^^). Un beau matin, Nico décida que cela devait stopper et qu’il était temps qu’il montre au monde entier de quoi il était fait (Oui, Nico est un gros mégalo ! ^^)

J’ai lancé ce blog sur le webmarketing, sans être du tout un spécialiste, mais simplement car j’aime ça et que dans mon métier IRL, j’applique beaucoup de règles du Marketing direct. (je suis chef d’équipe dans un centre auto Feu Vert avec 2 vendeurs sous mes ordres, les pauvres :P ). J’ai récupéré ce que tout le monde donnait comme indispensable pour les pluggings et j’ai commencé à écrire, sans filet. Le con …

Puis, j’ai investi dans Aweber et j’ai commencé à proposer des trucs gratuits (comme le livre d’Aurélien Amacker) pour tenter de capter des mails. Que je n’ai pas eu, vous vous en doutez bien ! Je me suis donc attaché à chercher du trafic : Messages sur les forums, commentaires insipides sur les autres blogs (histoire de placer une ancre), un petit peu de Black Hat et pas mal de lecture sur le référencement naturel. Le trafic n’est pas venu non plus. Du moins, mes visiteurs ne revenaient pas, et très peu participait à la vie du blog, aucun commentaire quasiment. Je me sens seul …

Je me suis parallèlement à ça, investis beaucoup dans l’amélioration de mon design. Celui que vous voyez doit être au moins le dixième template que le blog a arboré et je suis responsable de la perte de nombreux cheveux de mon copain Olivier d’Euklide qui n’arrêtait pas de me dire : « Arrêtes avec ton design, mets du contenu !« . J’ai désormais fini, je ne touche plus à ce design ! Il me plait et j’ai eu beaucoup de retour positif à son sujet. Reste que personne ne venait …

Mais, je pouvais désormais m’attaquer réellement au contenu de mon blog et ensuite au trafic…

Demain, je vous expliquerai comment j’ai dû changer complètement mon fusil d’épaule afin de correspondre vraiment à ce que vous attendiez ! Vous verrez également pourquoi j’ai décidé de proposer des formations gratuites, quelle est la suite de ces formations et quel est mon objectif pour la fin de l’année.

Dans le troisième article, je vous dirais comment je vais faire pour monétiser ce blog que je donnais comme non monétisable il y a encore une semaine ! Et, je vous donnerais également en détail le système que j’utiliserais si je devais recommencer un blog et donc pourquoi mes débuts n’ont pas été bons !

Lire la suite …


9 Commentaires »

  1. Daouda@Travail indépendant 19 juillet 2011 à 23 h 05 min - Reply

    Salut Nico.

    J’ai bien aimé lire cet article car je me suis un peu vu à mes débuts.

    Comme toi, j’ai commencé à bloguer juste pour l’argent et après, grâce à quelques grands blogueurs, je me suis remis en question et j’ai complètement changé ma vision des choses avec mon blog.

    Et depuis, ça va beaucoup mieux ! :)

    Puis, je suis sûr que ça va être la même pour toi, car tu es sur la bonne voie ! ;)

    Bonne continuation,

    Daouda

  2. Kristof rédacteur web 20 juillet 2011 à 3 h 21 min - Reply

    Faute avouée est à demi pardonnée, j’attend la suite avec impatience et m’exprimerai totalement après l’avoir lue. 

  3. Thierry Valker 20 juillet 2011 à 4 h 01 min - Reply

    Bonjour Nico

    On fait tous les mêmes erreurs. C’est bizarre, je me reconnais un peu dans ton article (au sujet de l’entourage qui dit: Dans son entourage, on se moquait de lui, on disait qu’il n’y arriverait jamais et qu’il n’était bon qu’à attendre la mort).
    Mais je suis comme toi, je fais ce que j’ai envie de faire.
    J’atten la suite de cette série impatiemment.

    Cordialement

  4. kategriss@blogging 20 juillet 2011 à 10 h 18 min - Reply

    On est demain, il est 10h18 et toujours pas de suite.
    Le suspense me tuera XD

    En tous cas, j’aime toujours autant ton ton (ahem) et ton humour. Et je suis d’accord avec BTS, ce n’est qu’un long teaser, je veux la suiiiiite (je ne l’ai pas déjà dis ?) :P

  5. Xavier 20 juillet 2011 à 12 h 07 min - Reply

    Et le pire c’est qu’a 12h06 ce n’est toujours pas le cas !

    Effectivement je suis impatient de lire la suite … En tout cas cette prise de conscience a finalement été assez rapide, c’est rien 3 mois dans une vie.

    • Nico 20 juillet 2011 à 12 h 51 min - Reply

      3 mois, effectivement, c’est assez court, mais en même temps j’aurais pu (dû ?) réaliser pleins d’autres choses !

      L’essentiel est d’avoir cherché à apprendre de mes erreurs et mieux ainsi diriger mon action futur !

      Nico

  6. Nico 20 juillet 2011 à 12 h 47 min - Reply

    Héhé, vous connaissez maintenant la force du Marketing ! ^^

    La suite sera postée aujourd’hui … promi :P (avant minuit !)

    Nico

    Ps : Mouhahaha ….

  7. Jérôme@marketing internet 21 juillet 2011 à 1 h 05 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu parles d’être passif ou non. Je pense que sur le net d’être passif est encore pire que pour un commerce traditionnel car quand tu as un magasin qui a pignon sur rue tu as des passants dans la rue. Alors que sur internet si tu te remues pas tout le temps pour qu’on viennent te voir jamais personne passera chez toi.