Et dire merci, ça t’arracherait la gue***ule ?

Nicolas 7 août 2011 13

Vous avez probablement optimisé votre catcheur Aweber. Vous avez probablement trouvé ou écrit un bon .PDF gratuit à proposer en échange des mails de vos visiteurs. Et, vous avez probablement mis en place une séquence mail efficace.

Il reste encore un point que vous n’avez pas du tout bossé et qui pourtant, pourrait vous ramener bien plus d’inscrit qu’actuellement.

Vous êtes trop perso, j’arrête de jouer !

Pendant ce processus de catching e-mail, vous avez oublié une étape importante, si ce n’est la plus importante : votre page de remerciement.

Je suis prêt à parier que vous avez écrit quelque chose comme ça :

Merci pour ton inscription, tu vas recevoir très vite par mail le lien de téléchargement de mon guide. Bonne lecture !

ou un message dans ce goût là !

C’est nul !

Votre visiteur qui vient de s’inscrire est gagné ! Vous avez réussi, il a accepté de s’abonner chez vous. Il est donc passé d’une phase de visiteur anonyme, à celui d’ami actif. Il est chaud bouillant et connait un sentiment positif à votre égard.

Et vous ? Vous n’en profitez pas ! Votre page de remerciement est d’une importance capitale. Le lecteur est prêt à suivre, il l’a déjà fait, il faut donc lui en proposer plus !

Les copains d’abord !

C’est le meilleur moment et le meilleur endroit pour faire du Join Venture (il est horrible ce mot, je déteste, mais je n’ai pas de traduction ^^). L’idée est que maintenant que votre visiteur vous fait confiance, vous allez lui proposer un autre produit gratuit, celui d’un copain !

Et vous allez placer sur cette page, le catcheur d’ e-mail d’un blogueur que vous aimez bien ! Et vous allez mettre ça :

Merci beaucoup de ton inscription, tu vas recevoir dans une minute le lien de téléchargement de mon guide gratuit, par mail.

Mais ce guide a une résonance différente si tu lis aussi cet autre guide (gratuit toujours, bien sûr !). C’est MACHIN, blogueur que je connais bien qui l’a écrit. Il parle de SUJET DU GUIDE. Tu verras, il est complet ! Télécharge le ici : (et vous mettez le catcheur).

Évidemment, de son côté, votre ami aura fait pareil avec vous et votre catcheur. Je donne-Tu donnes. Gagnant-Gagnant ! Il récupère vos visiteurs et vous les siens !

Veillez bien tout de même à vous lier avec un copain qui propose un produit sensiblement en accord avec ou en rapport, avec le votre.

J’aurais du mal à placer un join venture (Arf !) avec quelqu’un qui donne des cours de Karaté ! (^^)

J’ai mis en place ce système avec Kategriss de Conseils en Blogging, et pour moi, cela fonctionne très bien ! Il faut dire que ses guides sont vraiment sympas et utiles ! Le mien, beaucoup moins. On s’est donné un mois pour voir si cela fonctionne bien pour nous deux.

Si oui, on continu, si non, il faudra que je demande à un autre blogueur !

Pourquoi pas vous ?


13 Commentaires »

  1. Cedric 7 août 2011 à 9 h 35 min - Reply

    Oups, c’est efficace ton titre d’article : quand j’ai reçu ton mail pour m’avertir de sa parution, je me suis dit :  » mais…qu’est-ce qu’il lui prend de m’engueuler? »

    Du coup, j’ai cliqué sur le lien…on voit le gars qui sait faire des titres « percutants » !

    • Nico 7 août 2011 à 9 h 44 min - Reply

      Salut Cédric,

      héhé ^^ Le titre est l’une des choses les plus importantes de tes articles ! Il faut les travailler avec autant de soin (sinon plus) que le contenu même des articles !

      J’ai dans ma liste d’idées, un article sur les titres. Je vais essayer de l’écrire plus tôt que prévu si cela peut t’intéresser ! ;)

      Nico

      • Olivier@coaching d'entreprise 7 août 2011 à 11 h 55 min - Reply

        Hâte de lire cet article vu que j’en ai fait un ya pas longtemps sur les titres: Nouveau et Gratuit !

        cette pratique de proposer une offre complémentaire est bien mise en place sur les sites en ligne: « ceux qui ont acheté ce produit ont aussi acheté .. »
        ou via le widget articles relatifs des blogs…

        PS: tiens, ton bouton « leave a comment » est pas personnalisé ! oui je suis chiant !

  2. Thierry Valker 7 août 2011 à 10 h 11 min - Reply

    Salut Nico

    Ok pour le titre. Mais pour les moins de 40 ans. Les autres tu risques de les faire fuir. Ils ne seront pas habitué au langage familier. Tout dépend qui tu cibles.

    Pour le partenariat, cela peut-être une bonne idée. Il faut voir après la période test.

    Moi j’utilise une autre méthode. Après avoir inséré son e-mail et validé, le visiteur arrive sur un tell-a-friend (parlez en à vos amis), en indiquant « cette opportunité vous à plu, elle intéressera surement vos amis. » Là, j’ai 3 chance d’obtenir des nouveaux abonnés.

    Et une fois que le visiteur clique sur le tell-a-friend pour envoyer le message à ses amis, là, il se retrouve sur une page « Ne vous arrêtez pas dans votre lancée et rejoignez immédiatement le programme d’affiliation dans lequel je propose des produits acquis avec droits de revente maître.

  3. Kristof@redacteur web 7 août 2011 à 13 h 15 min - Reply

    Pour ton « Partenariat Amical » ou ton « Entente d’intérêts communs », je lis Yvon Cavelier , copywriting pratique.
    son blog est redoutablement efficace (copywriting-pratique.com) et son ouverture d’esprit transparait dans chacun de ses billets quotidiens.
    C’est peut-être effectivement une question d’âge, mais je pense qu’il y a moyen de trouver des accroches efficaces sans tomber dans l’expression limite.
    Chacun son style

  4. Caroline 7 août 2011 à 18 h 55 min - Reply

    Comme Thierry et Kristof, le langage border line peut choquer ou faire fuir. Perso, j’ai eu une seconde de recul en recevant ton mail. Mais bon, il m’en faut plus pour me déconcerter et puis je pense avoir saisi ton style, aussi je suis venue voir. Cela dit c’est vrai que tu n’écris pas que pour les Thierry, les Kristof ou les Caro ;) Ok pour remercier car c’est tout simplement une question de savoir-vivre. Je le fais naturellement dans la vie perso ou professionnelle (par exemple après une visite chez ce que devra devenir un nouveau client, je remercie par un petit mail, de l’accueil et de l’attention accordée le jour de la présentation du produit et j’ajoute un ou deux éléments à sa connaissance, ou j’apporte une précision pour laquelle un éclaircissement était demandé, le tout en rappelant que je donnerai signe de vie d’ici quelques jours).
    Donc sur le web c’est pareil, et le vocable employé doit être à la hauteur. Il ne s’agit pas d’employer des formules alambiquées ou des temps de conjugaison incroyables avec des verbes défectifs. Non, rester simple, registre de langue courant à soutenu. :)

  5. va 8 août 2011 à 8 h 28 min - Reply

    Justement je suis venue lire ton article via le lien sur le blog de Kategriss :-)) c’est donc un test positif :-)
    bonne continuation !
    Valérie

    • Nico 9 août 2011 à 15 h 14 min - Reply

      Salut Va,

      merci et sois la bienvenue ici ;)

      Nico

  6. Yvon@copywriting 8 août 2011 à 9 h 24 min - Reply

    Bonjour Nico

    Pas mal le titre de l’article. Pour autant, même si je trouve cela limite comme mes prédécesseurs, (je suis contre la vulgarité sous toutes ses formes), quelque chose me chiffonne bien plus.

    Et c’est à mon avis quelque chose que tu dois corriger au plus vite sous peine de voir ton lectorat fondre comme neige au soleil : Il est mensonger.

    En d’autres termes, tu ne traites pas du tout dans ton article de ce dont tu parles dans ton titre.

    Ton titre dit en substance qu’on ne dit pas merci (c’est généralement ça que veut dire cette expression). Et toi dans ton article tu nous parles d’un mauvais paramétrage de ta page merci, en nous disant qu’on pourrait rentabiliser mieux cette page.

    Avec ces infos, on s’aperçoit après coup que ce titre a été fait pour attirer le chalant. Quitte à être volontairement mensonger.

    Ce n’est pas une bonne pratique.

    Car tu vas pouvoir « avoir » les gens une ou deux fois. Mais après deux articles lus comme ça, les gens vont commencer à douter de ton intégrité.

    La cohérence dans les propos sur un blog, c’est primordial. Ca rejoint ce que je t’avais dit pour ton ebook : Si tu trimballe tes membres et tes visiteurs en leur proposant des concepts abstraits ou incohérents qui leur font se poser des questions sur toi et sur ta stratégie, tu prends le risque de te discréditer sur le long terme.

    Ton blog est sympa (quoique écrit en gris clair sur blanc donc quasiment illisible pour moi). Ton graphisme est vraiment excellent, et on sent bien du professionnalisme derrière tout ça.

    Mais les mots, cher ami, ce sont eux qui décident ou non de ta pérennité.

    J’ai bien deux ou trois titres qui auraient très bien convenus pour ton articles, tout en étant bien plus cohérents. Par exemple :

    > Combien d’argent perdez vous chaque mois à cause de votre page de remerciement ?

    > Faites vous cette erreur qui vous coûte des milliers d’euros par an à cause de votre page merci ?

    > 9 blogueurs sur 10 font cette erreur qui leur coûte des millers d’euros par an. Et vous ?

    Bonne journée

    Yvon

  7. Nico 9 août 2011 à 15 h 14 min - Reply

    Salut,

    et bien voilà une surprise ! Je n’aurais jamais imaginé que ce titre déclenche une telle réaction !

    Bien loin de moi l’envie ou le « calcul » de donner à ce titre l’agressivité que vous avez ressenti !

    Comme le dit Yvon, j’ai donc encore à apprendre sur le pouvoir des mots, voilà un chouette travail à faire dorénavant !

    Qu’il soit provocateur, (trop manifestement), c’était effectivement voulu ! Mais, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, Yvon ! Du moins, le mot mensonge me semble un peu fort !

    Ce titre porte tout de même, la notion de remerciement, ce dont traite l’article ! Certes, cette notion est très mal mise en avant, étouffée même, mais elle reste présente !

    Or, les titres que tu me proposes me semblent plus loin du corps du texte, la notion d’argent n’étant pas du tout envisagée.

    Reste que je vais devoir mieux te lire pour m’améliorer encore ;)

    Merci à tous pour votre levée de bouclier, en espérant ne pas vous avoir tout de même trop chagriné avec ce titre mal réfléchi !

    Demain, je sors un article pour bien expliqué tout ça ;)

    Nico

  8. Grégory @Deviendra grand 19 août 2011 à 15 h 11 min - Reply

    C’est marrant, ça … Les commentaires ont plus avoir avec la forme de l’article que le fond :-).

    Concernant le fond, j’avais déjà lu qu’il fallait battre le fer pendant qu’il était chaud. Tu confirmes, donc, mai je n’aurais pas pensé à le faire comme ça …

    Suggestion intéressante, reste à trouver le partenaire ! Des conseils ?…

    Concernant la forme … Ben je prend note de tout ce qui est écrit. Et surtout des conseils (judicieux, je trouve) de Yvon, bien complété, d’ailleurs, par un article sur son blog …

    Je trouve que les titres un peu impertinents sont accrocheurs. Connaissant ton style, ça ne m’a pas refroidi mais intrigué (mais que veux t’il dire ?) …

    Par contre, au sujet des inter-titres énigmatiques, personnellement, ça me gène plus qu’autre chose ! Le titre m’accroche, je suis là et je lis, je comprends le thème … et les sous-titres brouillent la piste avec des jeux de mots, de l’impertinence … A ce moment-là, ça n’apporte plus rien, même si ça reste conforme à ton style.

    Je préfère nettement quand ils introduisent l’idée du paragraphe à venir. Ça m’aide à structurer le sujet de l’article.

    Maintenant, du haut de mes 15 mois de blog (ah ouais ! quand même!) mon avis vaut ce qu’il vaut …