Vous êtes vicieux ? Devenez vertueux !

Nicolas 23 août 2011 23

Depuis quelques temps, vous constatez que votre trafic stagne, qu’il a du mal à progresser, comme s’il avait atteint son maximum…

Vous remarquez d’ailleurs, que plus grand monde ne télécharge votre gratuit, vos listes ne grandissent plus, et le nombre de commentaires de vos articles connaissent le même phénomène, toujours les mêmes personnes qui viennent, toujours les mêmes têtes.

Autre inquiétude, vous souhaitez augmenter vos liens externes, trouver d’autres sites pouvant pointer vers vous, vous sentez bien que vos simples commentaires n’arrivent plus à porter vos ancres, et surtout dans les commentaires il est difficile de coller un lien dans le corps du texte, ce qui est pourtant très bien vu par Google.

Bref, c’est le calme plat et vous voulez vous en sortir…

Travailler plus pour gagner plus

Du coup, vous vous êtes dit que vous deviez mieux travailler votre référencement, après des heures (des jours ?) à analyser vos mots-clés, votre longue traîne, vous vous êtes lancés dans un travail de fond, accumulant ancres après ancres, et cela consume des heures et des heures d’actions de manière exponentielle.

Concernant vos listes, puisque plus grand monde ne vient télécharger votre produit gratuit, vous avez sans doute cherché à en proposer un autre.

Vous avez donc réalisé votre nouvel opus, pour vous rendre compte qu’après l’effet de nouveauté, vous retombiez face au même mur. Ça stagne !

Une bonne manière d’augmenter ses commentaires est de mettre en valeur vos commentateurs. Vous avez donc bourré votre blog de plugins plus ou moins utiles, mais surtout lourds à gérer pour votre blog.

Du coup, son temps de chargement frôle l’insupportable…et vos commentaires n’augmentent pas….

Vous avez alors jeté vos dernières forces dans la participation active, voir hyper-active. Au moindre nouveau blog découvert (et en Dofollow :mrgreen: ), vous avez ajouté son adresse dans votre fichier excel. Un beau tableur de plusieurs dizaines de lignes listant tous les blogs de la création.

Votre agrégateur RSS fume toute la journée, surveillant et recueillant un maximum de blogs, et dès qu’un nouvel article apparaît dans la blogosphère, vous vous jetez dessus espérant être vu et y ajouter une ancre de plus.

Au final, vous tournez en rond, de plus en plus vite, et les résultats ne sont pas à la hauteur de votre investissement en temps.

En voilà un beau cercle vicieux…

Sortez de votre blogosphère

On croit souvent qu’une niche ne se résume qu’à une blogosphère et donc on s’enferme dans cet espace. Côtoyant toujours les mêmes blogueurs abordant toujours les mêmes sujets et on entre dans un cercle vicieux.

Qui compose cette blogosphère ? Des gens, qui comme vous sont passionnés par un sujet précis et en parle. Pensez-vous que vous allez vendre beaucoup à quelqu’un qui a la même passion et probablement en sais autant (sinon plus) que vous ? Oui, vous allez vendre mais vous risquez pas de faire des scores extraordinaires.

Ceux de votre blogosphère ne sont pas forcément vos meilleurs clients, ni vos lecteurs les plus fidèles. Ceux-là ils sont ailleurs.

Combien sont ceux qui forment votre blogosphère ? 100 ? 200 tout au plus ? Même si vous parvenez tous à les faire venir quotidiennement (ce qui relève de l’exploit), ce n’est pas avec eux que votre trafic va décoller, leur nombre reste limité.

A quoi doit servir une blogosphère ? Puisque ce sont des blogueurs comme vous, vous allez pouvoir y trouver des partenaires sérieux ou des amis fidèles. Il faut voir votre blogosphère comme un « club select » comme beaucoup de corporatismes en  possède.

Un endroit où les chefs d’entreprise d’un secteur particulier se réunissent, discutent de leur métier, s’entraident ou montent des liens eux.

Mais ils ne cherchent pas à se vendre quoique ce soit entre eux. Leurs clients sont ailleurs, en dehors de leur Club Select.

Pour vous c’est pareil. Votre blogosphère est un réseau de professionnels, votre trafic est ailleurs.

Bosser ses mots-clés et son référencement c’est bien beau, mais les fruits sont longs à être récoltés et sont toujours soumis à l’épée de Damoclès, du bac à sable de Google.

Vous n’allez donc pas attendre vos clients, mais vous allez aller les chercher là où ils sont.

Comment devenir visible ?

Sur internet comme ailleurs, si on veut vendre quelque chose, il faut être vu, et sur internet comme ailleurs, le meilleur moyen est dans la publicité.

L’avantage d’internet c’est qu’on peut faire sa publicité complètement gratuitement et sans fournir trop d’efforts.

La publicité doit vous permettre de véhiculer votre image et votre concept afin de les soumettre au plus grand nombre. Et plus vous communiquerez dans des zones grand public, plus votre message sera visible.

C’est exactement ce qu’il se passe avec les réseaux sociaux. On balance un lien, une idée, une pensée à nos followers ou amis. Et plus on en a, plus notre message est susceptible d’intéresser quelqu’un.

Vous devez donc appliquer ce système de réseaux sociaux à d’autres supports.

Faire d’un cercle vicieux, un cercle vertueux

Pour casser le mouvement d’un cercle vicieux, il faut déplacer son centre. Ici le centre c’est vous, vous allez donc vous décaler de votre blogosphère et vous placer en dehors :

  1. Identifier et participer à des forums généralistes
  2. Aider les gens : Questions / Réponses
  3. Agrandir votre propre cercle, et pointez sur les plus performants

Certes, votre niche est certainement déjà pourvue de forums, mais ce n’est pas là qu’il faut aller.

Sortez et cherchez des forums qui ne sont pas de votre niche, mais qui en parle dans une catégorie ou un sous-forum dédié. Votre niche est donc présente dans les sujets de conversations, mais l’avantage c’est qu’elle est entourée d’autres niches.

Vous allez donc toucher des gens qui sont intéressés mais pas spécialistes, pas passionnés, et surtout qui ne sont pas blogueurs et qui ne connaissent que très peu votre blogosphère (ou même pas du tout).

Les sites questions/réponses sont également à surveiller. Ce sont des quidams qui ont un problème et posent donc une question. En allant les aider, en répondant à cette question, vous allez évidemment toucher celui qui l’a posé mais aussi tous les visiteurs qui se posent la même question.

Votre réponse devra être de qualité et non commerciale (ne vous vendez pas, répondez en expert, pas en vendeur).

Le travail sur les blogs est indispensable. Mais plutôt que d’agir que sur ceux de la blogosphère, suivez et commentez ceux qui dominent et qui, comme les forums, envisagent votre niche parmi d’autres. Agrandissez votre cercle.

Surveillez ceux qui vous envoient le plus de trafic et augmentez vos apparitions, créez un lien avec le blogueur. Faites vous connaitre sur ce blog.

Votre cercle vertueux n’a pas de limites

Concentrez-vous sur ceux qui doivent devenir vos clients, mettez des œillères sur votre blogosphère et avancez toujours pour ne pas laisser reposer votre centre et ainsi ne pas recréer un cercle vicieux.

Dans vos liens, votre signature de forum ne mettez surtout pas l’index de votre blog, mettez le lien de votre produit gratuit. Vous devez diffuser vos idées le plus largement possible.

Attrapez les mails de ces nouvelles sources de trafic, expliquez votre point de vue et mettez en place une séquence mail, qui elle, pointera vers votre blog.

Une des grandes surprises que vous allez connaitre en sortant de votre blogosphère, ce sont les problèmes, les questions, les manières différentes d’envisager votre niche.

Et cela va alimenter d’autant vos idées d’articles avec des sujets jamais abordés encore par les autres blogueurs et de plus ciblé puisque répondant à une problématique récurrente.

Ouvrez-vous aux autres et les autres vous suivront !


23 Commentaires »

  1. Thierry Valker 23 août 2011 à 13 h 49 min - Reply

    Salut Nico

    Le trafic. Qui n’en cherche pas?

    Il y à de nombreux moyens d’en obtenir, et il faut souvent essayer de nouvelles sources afin de sélectionner celles qui nous rapportent le plus de trafic.

    Les forums généralistes et les sites questions/réponses sont une bonne idée que j’exploite déjà mais encore trop peu. Avec plus de temps, j’aurai plus les moyens de les exploiter. ;)

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 36 min - Reply

      Salut Thierry,

      le plus dur avec les forums généralistes, c’est de bien trouver sa place et de se faire « accepter » par la communauté. Les modérateurs sont souvent surchargés et il faut en tenir compte.

      Ne pas être « agressif » dans son approche.

      Nico

  2. Laurence@easysocialmedia 23 août 2011 à 17 h 50 min - Reply

    Hello,

    Les forums de questions/réponses sont effectivement une bonne idée! As-tu des exemples à nous proposer? Personnellement j’exploite beaucoup Linkedin qui a un forum du genre et des groupes thématiques sur lesquels il est intéressant d’interagir pour toucher votre clientèle cible!

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 38 min - Reply

      Salut Laurence,

      oui, il y a Yahoo Questions/réponses et il y a aussi Commentcamarche.com qui fonctionne très bien !

      J’utilise très peu Linkedin, et je dois encore trouver comment bien utilisé Viadéo (qui a aussi des questions/réponses)

      Tu as des pistes à nous donner pour Linkedin ?

      Nico

  3. DavidB_iRiche.com 23 août 2011 à 18 h 20 min - Reply

    salut,

    l’exemple même est la pub adsense : un blog très « niché » et très ciblé ne connait pas le clic. ;-)
    Mais bon, pas toujours évident de trouver comment s’adresser à M ou Mme toutlemonde.

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 39 min - Reply

      Salut David,

      tout à fait exact ! A vouloir faire trop pointu, on se retrouve un peu trop isolé.

      Nico

  4. Kaes 24 août 2011 à 0 h 31 min - Reply

    Ton article tombe à point nommé ! J’ai presque eu l’impression que tu m’avais espionné en lisant le début !! Merci à toi pour ces précieux conseils :)

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 41 min - Reply

      Salut Kaes,

      hihi, oui,j’ai cracké ton PC pour avoir mon idée d’article :P

      Heureux que cela puisses t’aider, n’hésites pas si tu as des questions ;)

      Nico

  5. Wald@ZenMarketing 24 août 2011 à 3 h 16 min - Reply

    Plein de bons conseils Nico,
    l’article est déjà long mais il pourrait faire trois pages de plus ;)
    A mon avis il ne faut pas oublier la notion de régularité, passer peu de temps sur son blog mais souvent.
    Ainsi on peut passer le reste du temps ailleurs et développer ses revenus autrement.
    Il ne faut pas confondre générer du trafic pour son blog et générer du trafic par son blog.
    Tout dépend du but recherché…
    Le blogging, c’est du résultat sur le moyen long terme…
    Bravo pour tes 100 inscrits ;)

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 44 min - Reply

      Salut Wald,

      rester sur son blog n’apporte pas grand chose en soit ! Il faut chercher à se concentrer sur ce qui va rapporter, sur ce qui est important à faire et ne pas trop se perdre en activités chronophage et pas vraiment utile. Un blog est une machine outil, ce n’est pas la chaine complète de production ;)

      Nico

  6. Ling-en Hsia@Web Marketing Décortiqué 24 août 2011 à 10 h 07 min - Reply

    Le must c’est de voler les visiteurs à un blog qui est complémentaire au tien.

    exemples:
    - J’ai un blog sur le maquillage, je vais commenter sur un blog qui parle de robes de soirée.

    - J’ai un blog qui parle de voiture de course, je vais commenter sur un blog qui traite de réparation de voiture

    etc

    :)

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 47 min - Reply

      Coucou Ling,

      oui, c’est exactement ça : sortir de sa blogosphère pour intégrer une autre complémentaire. On touche ainsi des personnes qui ne seraient peut-être jamais venue d’elle-même vers nous.

      On ne vole pas les visiteurs, on les partage ;) (chenapan !)

      Nico

  7. Arnaud@Création de site Internet Avignon 24 août 2011 à 10 h 10 min - Reply

    Très bon article, il faut aussi persévérer même si les résultats espéré ne sont pas tout de suite au rendez-vous.

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 49 min - Reply

      Salut Arnaud, sois le bienvenu,

      ce n’est pas tant la persévérance qui est indispensable, mais la ligne de conduite. Bien savoir ce que l’on veut faire et ne pas en sortir, ne pas changer de route.

      C’est le problème dans la majorité des blogosphères, à trop vouloir plaire aux autres blogueurs, on en oublie de plaire aux visiteurs ;)

      Nico

  8. jarod 24 août 2011 à 15 h 43 min - Reply

    n’empêche, des fois c’est un parcours du combattant avant d’avoir les résultats escomptés !!!!

    • Nico 26 août 2011 à 7 h 51 min - Reply

      Salut Jarod,

      peut-être tes résultats escomptés sont alors trop élevés ;)

      En travaillant par petits sauts de puce, point par point, on obtient donc rapidement de petits résultats, mais des résultats tout de même. C’est bon pour le moral et ça aide pour faire le prochain saut ;)

      Nico

  9. Valerie 26 août 2011 à 13 h 59 min - Reply

    Vraiment un super article que je vais me faire un plaisir de partager un peu partout dans ma petite communauté Facebook/Twitter/Viadéo

    En effet il faut savoir sortir de sa zone de confort qui est sa gang de 100/200 fans inconditionnels pour aller vers des horrizons non découverts.

    Les réseaux sociaux sont une excellente alternative pour se faire connaître et fréquenter des blogs qui ne sont pas tout à fait sur notre sujet mais intéressent notre prospect cible est indispensable.

    Bon je vais aller propager la bonne nouvelle… A bientot!!

    La Grenouille du Web :)

  10. valthu@telesecretaire 27 août 2011 à 9 h 53 min - Reply

    mmm super réflexion, très intéressante !
    Est-ce que tu exploites aussi Twitter au fait ? C’est devenu un de mes réseaux préférés peu à peu !

    Je me permets de partager cet article pertinent et constructif !
    Valérie

  11. André 28 août 2011 à 20 h 19 min - Reply

    Ça fait réfléchir. Je réalise que je tourne simplement en rond. À la lecture de l’article, les niches sont pourtant bien évidentes. Nous sommes une organisation qui voit à la protection de chiens errants du Nunavik. Les satellites amis tout autour sont bien présents… Je vais lâcher un peu mon microscope. Merci

  12. apwn@blog marketing 29 août 2011 à 19 h 47 min - Reply

    Moi j’aime bien mon petit cercle vicieux et mes dizaines de blogs Dofollow à spammer, n’est-ce pas Nico ? :p
    Un moyen intéressant de répondre au question concernant son domaine d’expertise est de mettre en place des Google Alert et d’utiliser fréquemment le moteur de recherche Twitter. Après il est également judicieux de s’intéresser aux niches similaires et voir s’il n’y a pas quelque chose à faire (tisser des partenariats, …).
    D’ailleurs c’est ce que tu as bien fait avec Kategriss et vos mailinglists !

  13. voiture neuve 1 septembre 2011 à 15 h 48 min - Reply

    Pour résumer, se faire pousser des tentacules en s’entourant de partenaires partageant les niches similaires, le mieux, choisir des partenaires qui ont autant sinon plus de tentacules que soi ;) (* par tentacules, je dis réseaux, relations, …) le moyen le plus efficace de réussir et de faire durer sa réussite sur Internet