La Vache Pourpre

Nicolas 13 août 2011 25
La Vache Pourpre

Vous n’arrivez pas à vous démarquer ? Vos articles n’attirent personne, et ceux qui découvrent votre blog n’y reviennent pas ? Votre trafic n’arrive pas à augmenter ? Vous avez très certainement le syndrome de Panurge … La Vache pourpre est faite pour vous …

Faites bêêêh pour voir !

Et voilà, vous êtes un mouton, le costume est complet.

Laissez-moi vous poser une petite série de questions :

  • Avez-vous écrit un article sur Panda ?
  • Avez-vous fait un petit tuto sur Google Chrome ?
  • Avez-vous traité de Facebook ou de Twitter ce mois-ci ?

Oui ? Comme tout le monde, quoi

Comment voulez-vous attirer qui que ce soit, si vous faites comme tous les autres ? Auriez-vous envie de lire un article sur un sujet traité 1000 fois avant vous, et souvent mieux que vous ?

Le coté obscur du buzz

vache-pourpre

vache-pourpre

Le problème, c’est que vous pensez qu’il faut aborder un thème dont tout le monde parle pour attirer du trafic. Et c’est précisément l’inverse qui se fait.Personne ne vient lire votre 1.001° article sur le sujet.

Ne suivez pas le buzz, faites-le ! Plutôt que de faire comme tout le monde (en espérant grappiller les miettes du trafic généré), décalez-vous.

Devenez force de proposition, plutôt que de vous fondre dans la masse. Ouvrez votre champ d’action à ce que les autres ne font pas ! Remplissez les trous des discussions, amenez des idées nouvelles.

Forcez votre originalité !

Mickaël Jackson, Lady Gaga et la vache pourpre

Je ne suis absolument pas fan de ces artistes, ils ne correspondent pas à mon style de musique (plutôt « gros rock »). Mais, une question se pose les concernant : Comment ces artistes se sont décalés, pourquoi ont-ils été remarqué ?

Car, ils se sont tout de de suite différenciés. Au lieu de chercher à chanter ce que toutes les radios diffusaient, ils ont attirés les regards sur eux. Conséquences ? Les radios les ont diffusé.

En rentrant sur votre marché, votre niche, votre première tentation est d’écrire sur les sujets qui « marchent », de chanter ce que les radios diffusent. C’est une erreur …

Ne suivez pas, proposez !

Vous devez chercher à vous faire reconnaître. C’est l’exemple de Seth Godin et de sa « vache pourpre ».

Sur la route, en voyant dans un champ une vache, personne ne s’arrête en s’écriant : « Whaou ! Regardes une vache !« . Maintenant, si vous peignez cette vache en mauve, tout le monde va s’arrêter pour la prendre en photo, twitter sa découverte et balancer sa photo sur Facebook.

Cela reste une vache, mais elle est différente, elle sort du lot, et au final elle fait le buzz, et on va revenir voir le lendemain si elle est toujours mauve.

Votre vache mauve peut se travailler de plusieurs façons :

  • Le design de votre blog
  • votre angle d’attaque
  • votre manière d’écrire
  • votre hyper participation
  • etc…

Regardez et analysez ceux de votre niche et cherchez comment vous en démarquer. N’hésitez pas à les commenter en expliquant que ce qu’ils font c’est très bien, qu’ils ont raison, mais qu’il existe une vache mauve dans leur champ : VOUS !

La vache de Seth Godin, si elle reste au fond du champ, personne ne va la voir. Si elle se rapproche du bord de la route (le trafic, vous l’aurez compris), elle deviendra visible de tous.

Maintenant, faîtes Meuh pour voir …

l’exemple de la vache pourpre est une idée de Seth Godin, je reste étranger à toute ressemblance avec une marque de chocolat Suisse ^^ …
 

La Vache Pourpre de Seth Godin à lire :


25 Commentaires »

  1. jérôme@blog marketing 13 août 2011 à 10 h 22 min - Reply

    Je suis d’accord avec ce résumé de la vache pourpre de Seth Godin. Par contre un petit détail sur lequel je ne suis pas tout à fait d’accord. Le design d’un blog n’en fera jamais une vache pourpre. Cela peut fonctionner pour un objet de luxe mais pas pour un blog.
    Sur un blog les gens veulent du contenu, de l’info et non un design. Je pense que le plus beau blog du monde sans contenu réellement sympa n’ira jamais loin.

    • Nico 13 août 2011 à 10 h 25 min - Reply

      Salut Jérôme,

      détrompes-toi ! Le design a une importance sous estimé.

      N’oublies pas que c’est la première impression que les visiteurs ont de ton site ! Si il est moche ou si tu proposes un thème déjà trop vu (je pense à Mystique notamment), tu peux avoir le meilleur contenu du monde, personne ne restera sur ton blog ;)

      Il faut avoir le contenu et le contenant ;)

      Nico

      • Daouda@Travail indépendant 13 août 2011 à 12 h 09 min - Reply

        Salut Nico.

        Tu peux avoir un thème mystique et te démarquer.

        Si tu as quelques compétences dans le CSS et Photoshop, il te suffit de faire quelques modifications (en-tête, logo, fond, couleur, placement des sidebars, police d’écriture, etc…) pour que ton blog ne ressemble pas à un autre blog qui a le même thème que le tiens.

        Daouda

      • jérôme@blog marketing 13 août 2011 à 14 h 57 min - Reply

        J’ai quelques exemples :
        amazon on ne peut pas dire que c’est ce qu’il se fait de plus beau en terme de design.
        Web rank info, le design ca fait des années qu’il n’a pas bougé.
        Le blog de Seth Godin ce n’est pas une révolution du design non plus.

        Wikipédia ne se démarque pas non plus par un design hors du commun…
        Craiglist : un site plutôt très moche …

        Pourtant les eux derniers sites sont sur la liste des sites les plus visités au monde.

        Je pense qu’au dela du design ce qui est important c’est surtout l’ergonomie, le marketing, personal branding et le contenu qui fera la différence.

  2. Olivier@coaching d'entreprise 13 août 2011 à 10 h 35 min - Reply

    Il y a 2 éléments à prendre en considération:
    - faire autrement
    - et le faire savoir

    si tu as un produit innovant mais pas de communication, çà ne sert à rien .. comme si tu as une bonne com’ mais un produit basique !

  3. kategriss@blogging 13 août 2011 à 11 h 20 min - Reply

    Ah je l’ai aussi lu la Vache Pourpre, c’est limite parole d’évangile ce qu’il dit :P

    Pour répondre à Olivier, il faut se faire voir (se rapprocher du bord de la route) pour être remarqué.
    Néanmoins si tu crées une Vache Pourpre tu as moins besoin de bosser sur ton trafic et plus sur ta communauté car ce sont les fans qui vont parler de toi et souvent ils le font beaucoup mieux et avec beaucoup plus de ferveur que nous mêmes :P

    • Nico 13 août 2011 à 11 h 21 min - Reply

      Elle a tout dit ;) +1

      Nico

      • kategriss@blogging 13 août 2011 à 14 h 35 min - Reply

        Google +1 ?
        Bon allez je sors et j’arrête de flooder tes commentaires (mais c’est toi qui a commencé :P )

    • Olivier@coaching d'entreprise 14 août 2011 à 11 h 05 min - Reply

      Depuis le temps que je suis sur internet, j’en ai vu des sites se lancer … et croyez moi ou pas mais des blogs qui se rapprochent de la route, il y en a tous les jours et ce n’est pas cela qui fait qu’il marche…

      Quand on débute, on trouve la parole de Seth Godin est excellente mais … le fait que bcp parlent actuellement de lui montre que peu ont leur « vache pourpre » …
      Chacun prend une idée d’un livre et la développe à sa façon mais au final ?
      La plupart des nouveaux blogs que je lis étaient bien partis dans leurs démarches, abordant des sujets nouveaux .. et maintenant « on tourne en rond », retour aux mêmes sujets que ce qui est déjà fait … la « communauté » dont tu parles Kate ne vit que par elle même, en vase clos … tu commentes ici, Nico commente chez toi, chez Yvon, qui commente chez Kate, qui commente chez Cédric ..

      Prenons les 3 derniers articles de Nico, combien y a-il de nouveaux commentateurs ?
      alors dire que la « communauté » travaille pour toi n’est pas vrai ! elle travaille pr elle, elle sait qu’en commentant chez vous, vous irez commenter chez elle ! ( phénomène accentué avec ComLuv qui permet de faire en plus sa pub !)

      Pour que le bouche à oreille fonctionne, il faut avoir réellement un plus à apporter … ce qui n’est pas le cas de 90% de ce que je lis ici ou là… Combien de vos articles sont partagés ? ( si on excepte le système de widget booster qui fait qu’en fait, on partage un article pour soi car çà rapporte des points ? )

      Démarquez vous en terme de contenu ! ne copiez pas, innovez ! on ne peut pas parler de communauté vu le peu de commentaires laissés ( et donc le traffic ) , du nombre de followers twitter ou de fans facebook … parlons plutôt de lecteurs !

      Un blog, c’est de la com’ ….
      Certains veulent apprendre à compter à des ingénieurs, il y a méprise …

  4. Hernan@Référencement 13 août 2011 à 13 h 50 min - Reply

    Pour moi tout cela c’est beaucoup de théorie, et peu de pratique. Pour commencer inventer quelque chose de totalement nouveau est simplement impossible, car on imagine à partir de ce qu’on connait. Dès lors la nouveauté n’est qu’une illusion.
    Ce qu’on nomme ainsi c’est en fait la marge de connaissance entre l’ignorant et le savant (et on est tous les ignorants de quelqu’un) et sa mise en pratique.
    Il y a une citation que j’aime bien « C’est en copiant qu’on invente » une citation de Paul Valéry.

  5. Cédric de Virtuose-Marketing 13 août 2011 à 14 h 53 min - Reply

    Salut Nico,

    Très bel article. Plein de vérité, et remplis de très bons exemples.

    « La Vache Pourpre » est un excellent livre. Je le considère comme indispensable à tout webmarketer.

    Cédric

    PS: On est tous dans notre trip « Godin » en ce moment. Tu parles de la Vache Pourpre, et moi, de Tribes :)

  6. Thierry Valker 13 août 2011 à 15 h 51 min - Reply

    Salut Nico

    Je suis d’accord avec toi. Le moindre détail peut faire la différence.

    Par contre, traiter d’un sujet non abordé est quasiment impossible vu les millions de sites internet existants.

    Par contre, traiter d’un sujet existant, mais en l’abordant de manière totalement différente peut faire une différence significative (comme ta vache pourpre).

    Il reste plus qu’à faire fonctionner l’imagination.

  7. Yvon 14 août 2011 à 13 h 06 min - Reply

    Bonjour Nico,

    Je suis 100% d’accord avec toi concernant le graphisme d’un blog : C’est à mon avis 50% du chemin. Et concernant ton blog, aucun doute que tu as méchament réussi cette partie du chemin ! Ton blog est superbe, vraiment.

    Et juste avec çà, tu as largement contribué à en faire une vache pourpre.

    Ton article est ses commentaires m’ayant inspiré, j’en ferai mon article de demain. C’était trop long d’en parler ici.

    Bon dimanche,

    Yvon

  8. Jérôme@entrepreneur étudiant 15 août 2011 à 8 h 32 min - Reply

    Cet auteur fait partie de la liste de livres que je dois lire. C’est vrai que ses conseils ne s’appliquent pas uniquement au business, mais aussi aux thématiques liées à l’écriture ou à d’autres sujets de la vie de tous les jours.
    J’aime bien ton approche liée au choix du sujet des articles de blog. A méditer :-)
    Mais ça ne marche pas à tous les coups, parce que les sujets brulants sont éphémères, ça buzz deux ou trois jours,mais après c’est fini. Alors qu’un article bien référencé Google ne buzz pas mais dure dans le temps. En tout cas c’est mon expérience personnelle ;-)

  9. Ben 17 août 2011 à 15 h 27 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec ta vision des choses.
    J’ai lu tellement d’articles cette semaine sur Panda que je ne prête même plus attention à celles et ceux qui en parlent seulement maintenant. C’est pareil pour le rachat de Motorola Mobility par Google. Mon Reader est tout simplement saturé par des informations qui circulent en boucle.
    En ce qui concerne Panda, il serait bien plus intéressant de partager des retours d’expériences personnelles ou de publier des interviews de référenceurs qui ont du y faire face…
    Après, pour le graphisme d’un blog, je pense qu’il est un plus mais pour ma part, si l’information que je cherche se trouve sur un blog au thème « standard’, je ne lui en tiens pas rigueur.
    Bonne continuation à toi ;-)

  10. Gino 18 août 2011 à 2 h 00 min - Reply

    Salut Nicolas,

    J’ai lu ton article et j’ai également lu ce livre que j’ai bien aimé.

    Venant du Québec, ma vache était violette au lieu d’être pourpre.

    Tout comme toi, j’avais décidé d’en parler à mes lecteurs j’avais écris un résumé du livre.

    Il est possible de le lire le résumé sur http://vers-la-reussite.com/2011/03/26/la-vache-violette-vous-connaissez/

    La partie graphique de mes blogues devra être améliorée.

    Toi et Yvon de copywriting-pratique m’avez convaincu que je devais faire le changement avec vos articles sur le sujet.

    Je m’y met dans les prochaines semaines. C’est promis.

    Très bien ton blogue, j’y reviendrai.

    Salutations

  11. Francis Bélime 18 août 2011 à 19 h 13 min - Reply

    Bonjour,
    Je partage sur le fond l’idée véhiculée dans le billet. Et je poursuis dans le sens de la vache volette (en respectant la traduction en version française du livre de Seth Godin) et de la référence à la marque Milka (le fameux chocolat suisse) qui relève à mon sens de la même stratégie. Il fallait oser à cette époque utiliser comme symbole une vache violette pour vendre du chocolat. Ils l’ont fait…avec succès et je ne pense pas que ce soit le fait du hasard.
    Voir sur le sujet mon billet de blog sur l’excellent bouquin de Seth Godin :
    http://blog.akova.ca/2010/10/jai-lu-et-trouve-la-vache-violette-de-seth-godin/
    Amicalement.

  12. apwn@blog marketing 24 août 2011 à 18 h 51 min - Reply

    Très bon livre ! Je suis bien d’accord avec l’idée de se démarquer, mais ce n’est pas pour autant une raison de ne pas parler de certains sujets. Un blog high-tech qui ne parle pas de Google Panda, c’est pas super. Par contre l’auteur peut très bien trouver un nouvel angle pour parler du fameux Panda plutôt que de livrer l’info brute comme le font la plupart.

  13. Herve 15 septembre 2011 à 10 h 26 min - Reply

    Seuls les faits parlent !

    En matière de webmarketing quels sont les « mentors » ici en France qui ont déjà obtenu de bons chiffres fiables et prouvés ?
    C’est tout de même la finalité que l’on aime écrire, se faire suivre, la passion et l’égo ne font pas manger !

    Pour tous ceux dont la thématique est + ou – « faire du business sur Internet », je conseillerai de faire vos preuves sur d’autres thématiques que de « faire du business sur Internet » afin de partir avec un minimum capital crédibilité …

    Parler de Godin alors que tout le monde en parle en ce moment c’est pas justement entrer dans le troupeau ?

  14. Emmanuel 30 septembre 2011 à 12 h 38 min - Reply

    Après un épuisement des stocks La Vache Pourpre vient effectivement d’être ré-édité à nouveau.

    Il ne faut pas se priver de lire ou relire ce livre.

    Je viens également de lui consacrer un petit billet :
    http://www.blogemmanuel.com/tres-bon-mauvais

    Personnellement mon accroche favorite se trouve à la dernière page du livre :
    Très bon = mauvais ! :-)

    Emmanuel

  15. Martin Djedjes 8 octobre 2011 à 18 h 53 min - Reply

    Effectivement les sujets traités sur les blogs sont souvent les même et vont généralement dans le même sens toutes thématiques confondues. On peut effectivement toujours trouver un « angle » ceci dit certains secteurs sont tout de même saturés les « angles » nouveaux et originaux difficiles à trouver car il faut tout de même qu’ils soient réaliste.

    Le emarketing ne fait pas exception à la règle et je trouve qu’en recherchant l’originalité certains perdent en crédibilité.

    Au final la vache pourpre reste un bon livre à lire que le recommande.

  16. Patrice Decoeur de 'Marketing pour Gagner' 18 mars 2012 à 16 h 22 min - Reply

    Bonjour Nicolas,
    Je suis tout à fait d’accord avec tes explications sur la vache pourpre de Godin. Tu en parles dans le cadre d’internet mais le concept est tout à fait applicable dans off-line. Et en ce temps de crise, il est encore plus aisé de se différencier, vos concurrents sont encore plus prudent qu’à l’habitude. Alors, let’s go on, démarquez-vous !

    • Nicolas 20 mars 2012 à 10 h 16 min - Reply

      Bonjour Patrice,

      oui, la Vache Pourpre peut exister également dans la « vraie vie » et c’est d’ailleurs surprenant que si peu de personne l’applique dans les magasins en durs !

      Combien de gérants de magasins n’osent pas s’écarter des chemins battus et se copient les uns les autres ! Dommage en effet, mon ancien patron n’a jamais voulu me croire, une éducation est indispensable, faut-il croire ;)

      Nico