Comment créer son produit

Nicolas 8 août 2011 15

créer son propre produit

La raison principale qui fait qu’un produit ne fonctionne pas, c’est que l’idée de ce produit n’est pas la bonne. Beaucoup trop de produits ne font que répondre aux besoins de son créateur, sans savoir si d’autres en ont besoin. Beaucoup de produits sortent car celui qui l’a fait pensent qu’il est génial et forcément attendu. C’est une erreur..

Il ne faut pas penser selon vos envies ou vos problèmes, mais selon les envies et les problèmes de ceux qui partagent la même passion que vous.

En vous lançant dans la création de votre propre produit vous devez donc chercher à répondre à cette question : Est-il utile aux autres ? Les autres en ont-ils besoin ?

Vous allez donc créer un produit pour qu’il puisse répondre aux besoins de vos futurs clients. Et plus ce besoin sera important, plus vous pourrez le vendre.

Reste à trouver ce besoin ! Comment le discerner ? Comment le repérer ? La meilleure solution est d’aller là où se trouvent vos clients.

tiltTrouver son idée

Beaucoup pensent ne pas pouvoir vendre leur produit, car ils n’ont pas d’idées de produit. Ils se sont installés dans une niche pourtant porteuse, ils ont une véritable passion pour ce qu’il font, mais se demandent que proposer et comment savoir si leur produit va pouvoir se vendre ou pas.

Une autre erreur consiste à penser que l’on doit forcément avoir réussi le concours Lepine pour être capable de proposer un produit.

Ne vous mettez pas dans la peau d’un créateur, mettez-vous dans la peau d’un journaliste qui va faire un reportage. Il va aller sur le terrain, il va interroger, il va interviewer, il va beaucoup lire.

Vous allez donc non pas chercher à inventer votre produit, mais vous allez tenter d’amasser tout ce que l’on peut savoir autour des problèmes de votre niche.

Les forums de discussions

C’est très certainement le meilleur endroit pour trouver ces problèmes. Pourquoi ? Car vous allez choisir des forums avec plusieurs milliers de membres. Et vous allez décortiquer les différents sujets abordés selon le thème de votre niche.

Regardez et notez dans un fichier Excel (ou une feuille de calcul type Open Office) toutes les questions posées par les membres susceptible d’annoncer un malaise ou un problème grave, lourd, urgent. Faites-en ressortir également les cinq réponses les plus pertinentes, celles qui sont vraiment intéressantes, celles qui ont de la valeur.

Notez également la fréquence de parutions de ces questions (vous verrez assez vite qu’une question importante est souvent posée par plusieurs membres, chacun avec leurs mots, mais le problème ou le besoin reste le même). Plus une question est récurrente, plus cela signifie que le problème est partagé et frustreur.

Fouillez loin dans les profondeurs des forums. Des questions importantes peuvent très bien se cacher à la page 22 d’une catégorie.

Vous pouvez également créer un Sujet et mettre le doigt sur ce qui vous semble être un problème mais qui n’aurait été que très peu discuté. Vous noterez les réactions. N’annoncez pas que vous bossez sur un produit, ne mettez pas de liens vers votre blog et respectez scrupuleusement les règles du forum.

Les réseaux sociaux

Il s’agit de faire, en direct, une veille des discussions liées  à votre niche. Pour cela, j’utilise Hootsuite, qui permet de lier son compte Twitter et Facebook dans une seule interface. Vous avez la possibilité de filtrer par mots-clés les fils de discussions et ainsi voir de quoi parlent les gens sur ce sujet. Ce la va vous permettre de proposer un produit qui sera en accord avec la tendance actuelle.

Visitez tous les sites, lisez les articles qui sont ainsi twitter. Le mieux est de créer un marque-page spécial dans votre navigateur, dans lequel vous placerez les sites ou les liens qui correspondent le mieux à votre mot-clé de recherche. Vous vous en resservirez plus tard (ou pas…)

Étudiez la concurrence

Il serait vraiment idiot de se fatiguer à chercher l’idée du siècle, si déjà quinze personnes proposent la même chose. Il s’agit tout de même, de vous démarquer, de vous décaler de la masse afin de répondre à un problème que personne n’avait encore élucidé.

Vous allez devoir regarder et étudier ce qui se fait déjà. Surfez sur la blogosphère de votre niche et commercez par lister le nom du produit, le nom du créateur, l’adresse du blog et enfin son prix. Installez un système de note du meilleur produit au pire, faites un  tour également sur les plateformes d’affiliation principales comme 1TPE, Clickbank ou Christian Godefroy. Même chose, lisez-les et donnez leur une note.

Normalement, en décortiquant les pages de vente, vous devriez avoir les informations nécessaires pour bien envisager son contenu.

Toutefois, (attention, ce qui suit n’est pas très honnête, mais bon…) si vous voulez en connaître davantage sur un produit spécifique, vous pouvez l’acheter, puis après l’avoir bien étudié, demandez le remboursement (Rhooooo !!!!!). Si c’est un produit d’affiliation, écrivez à son auteur, dites-lui que vous êtes intéressé pour le vendre à vos clients et demandez-lui un exemplaire gratuitement afin de bien le connaître et ainsi mieux le vendre. (Oui, je sais, c’est moche, mais business is business !).

Ce que vous devez trouver, ce sont les manques. Qu’est-ce-qui manque à ces produits ? Qu’est-ce qui a été oublié ? Regardez également ce qui est vraiment intéressant et ce qui ne l’est pas du tout. Faites ressortir les meilleures idées et notez-les.

Interrogez votre liste

Si vous avez déjà une bonne liste (plus de 200 abonnés), vous allez lui demander ce dont elle a besoin. Vous allez mettre en place un sondage sur Google Doc et vous donnerez le lien du sondage dans votre mail. Si votre trafic vous le permet, rien n’empêche de placer ce même lien sur votre blog.

Ne posez que des questions ouvertes. Vous devez donner à vos sondés la possibilité d’écrire ce qu’ils veulent.

Évitez les questions fermées du type Oui-Non, ou à choix multiples. Laissez-les s’exprimer librement du sujet qu’ils veulent, avec leurs propres mots. Ne cherchez pas à leur donner des pistes.

Demandez le sexe et l’âge afin de bien les connaître si cela peut vous aider dans la manière d’aborder votre cible.

Amazone et les best-seller

Enfin, vous allez regarder sur Amazone et Ciao les produits réels (des livres généralement) qui correspondent à votre niche. Étudiez bien les avis des consommateurs et leurs critiques. Cela va là aussi vous permettre de découvrir ce qui plait et ce qui manque.

création du produitLa création du produit

Maintenant que vous avez cerné distinctement les besoins de votre niche et que vous savez comment vous allez pouvoir y répondre, il va falloir déterminer le support de votre produit.

Très généralement le besoin implique le support de la réponse. Les gens attendent une réponse et la manière dont ils voudraient cette réponse.

Cela peut donc être un fichier PDF, de la vidéo, un DVD, un site complet… A vous de déterminer votre support.

N’hésitez pas à vous décaler de cette attente en proposant une gamme complète de produits.

Utilisez vos connaissances

Et vous en avez forcément ! Ne vous bridez pas, listez tout ce que vous savez pour chaque question posée. Un excellent moyen est l’utilisation de cartes mentales. C’est un bon outil pour lier et visualiser ses idées. J’utilise Xmind, un gratuit, mais il existe pas mal de logiciel pour créer ses cartes mentales.

Avec le fichier que vous avez constitué en visitant les forums ou avec votre veille des réseaux sociaux, vous possédez des compléments d’informations précieux.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires ou si vos connaissances ne suffisent pas pour répondre précisément à un problème, allez interroger un expert, visitez les différents sites de référence de votre niche. Un bon moyen d’apporter une plus-value est d’interviewer un spécialiste, quelqu’un de reconnu. Cela donnera de la matière à vos propos.

Faites d’abord un premier jet, sans photo ni fioriture, proposez le à deux ou trois amis pour avoir un avis général, puis apportez des corrections. Re-proposez-le, recorrigez, etc…

Les images, la mise en forme, les couleurs ne seront réfléchies qu’à la fin.

Quand vous aurez fini, distribuez-le à quatre ou cinq autres amis et apportez les corrections définitives.

Je voulais, dans ce même texte aborder également la vente de votre produit, mais le sujet est tellement vaste qu’il fera l’objet d’une formation spéciale. Je me charge de vous la proposer le plus rapidement possible.


15 Commentaires »

  1. Cedric 8 août 2011 à 10 h 38 min - Reply

    Salut !

    Oui, en effet, créer son propre produit est encore quelque chose qui me semble hors de portée…mais il y’a l’affiliation heureusement ! Tu cites 1TPE, et j’y suis inscrit, mais je ne sais pas vraiment comment faire une promotion efficace des produits…dois-je faire un article pour chaque produit que je veux promotionner?

    • Nico 9 août 2011 à 15 h 01 min - Reply

      Salut Cédric,

      le mieux pour vendre de l’affiliation comme ça est de te monter une jolie page bien vendeuse que tu vas propulser en haut des recherches de Google. Tu peux placer à côté un blog afin de soutenir cette page en collant des liens et en vendant chaque qualité du produit !

      Achètes et lis bien le produit avant de le vendre ;)

      Nico

      • farah 10 avril 2012 à 18 h 32 min - Reply

        slt,
        Monsieu cava
        je ss une etudiante a ‘l universite et notre prof de marketing nous a demande de preparer un projet pour l’examen
        et je demande ton aide , le theme c’est de creer un produit(en suivant les etapes du marketing mix )
        il va nous pose des question sur les 4P et les 5 element de la comunication …
        je sais pas koi faire?
        et ce produit il faut qu’il soi different des autre du marche ……
        voila mon msn : farahsweety25@hotmail.fr
        merci

  2. Fabrice 8 août 2011 à 23 h 36 min - Reply

    Salut Nico,

    Je tenais à te féliciter pour cet article très complet.

    C’est vrai que lorsqu’on débute, faire son propre produit semble une véritable montagne !

    Personnellement, j’ai particulièrement apprécié la manière dont tu abordes l’utilisation des forums de discussion.

    Toutes ces recherches prennent du temps bien sûr, mais que de joies quand le produit est fait.

    Encore merci pour cet article que je vais garder bien au chaud pour mon prochain produit.

    Fabrice

    • Nico 9 août 2011 à 15 h 03 min - Reply

      Salut Fabrice,

      oui cela demande du temps, mais c’est pour s’assurer de donner un résultat le plus qualitatif possible !

      Toujours vérifier toutefois les informations prisent sur les forums, il peut y avoir des erreurs !

      Nico

      • Fabrice 9 août 2011 à 23 h 58 min - Reply

        Oui bien sûr, il vaut mieux être sûr avant de raconter des bêtises. Merci encore.

  3. Biba Pedron 9 août 2011 à 2 h 03 min - Reply

    Excellent article qui permet au debutant d’avoir toutes les bases necessaires pour creer un produit –

    Ce n’est pas complexe mais tant que l’on n’a pas creerson 1er produit on s’en fait une montagne –

    Le plus dur est donc de faire le 1er ensuite il n’y a plus qu’a dupliquer le processus.

    Biba

    • Nico 9 août 2011 à 15 h 03 min - Reply

      Salut biba,

      oui, en effet ! Et plus on produit, plus on produit vite ;)

      L’expérience amène la sérénité, souvent !

      Nico

  4. Thierry Valker 9 août 2011 à 23 h 46 min - Reply

    Salut Nico

    Le plus dur pour moi, c’est pas forcément la création du produit, mais plus la stratégie pour le vendre.

    Il existe déjà pas mal de personnes ayant crée un produit recherché et qui ont complètement foiré leur lancement.

    Résultat, 2 ventes…sur 1000 inscrits.

    • Nico 10 août 2011 à 11 h 55 min - Reply

      Salut Thierry,

      je vais bientôt écrire un article sur « comment vendre son produit ».

      En espérant que cela puisses t’aider ;)

      Nico

  5. Alexis@longue traine 13 août 2011 à 12 h 27 min - Reply

    Salut Nico,

    Je viens tout juste de découvrir ton blog via Taf indé et je dois dire que le design de ton blog m’a totalement scotché !

    Il est terrible ! (bon je sais, rien à voir avec l’article) mais je tenais à le préciser.

    Concernant le présent article, il est très bien aussi. J’ajouterai pour répondre à la question de cédric, qu’il est bon de choisir un produit far pour en faire la promo via une liste aweber.

    Il faut choisir un produit (après l’avoir acheté) et construire tout un mailing pré programmé.

    En fait il faut donner d’abord de l’info concrète aux visiteurs qui se sont inscrits puis ensuite via email, leur proposer le produit en question.

    C’est un peu comme leur donner un échantillon de ce qu’il achèteront. Un peu comme proposer un petit sachet de lessive que l’on test, pour ensuite proposer un paquet de 5kg :)

    Donc pour résumer :

    1) On capte les coordonnées des visiteurs
    2) Via un mailing on leur donne de l’info
    3) On propose et relance vers le produit que l’on souhaite vendre.

    Ceci est une méthode, après je pense que chacun à ses petites techniques et modulations =)

    Bien amicalement,
    Alexis

  6. Adrien@Abcmoteur 21 août 2011 à 3 h 57 min - Reply

    Très bon article qui a pile la longueur qu’il lui faut ! Continue ainsi Nico’ ! ;)

  7. Loïc Tortelier 29 octobre 2011 à 3 h 00 min - Reply

    Article très interessant !
    je pense que concernant le point « La création du produit » en fonction de la fameuse stratégie pour le vendre, il sera intéressant dans faire plusieurs intermédiaires, des gratuits sous forme d’article de blog, pour attirer le « client » et améliorer le référencement afin de faire d’un pierre 2 coups comme c’est le cas ici, d’autre gratuit capté par mailing sous forme d’article privé ou d’ebook voir vidéo pour fidéliser le client et le conforter dans sa démarche, et enfin le produit plus poussé dans le détails et qui répond bien a la demande livré en dernier sous forme de produit évolutif ou avec des améliorations constantes afin de vendre une première fois, fidéliser et compléter les autres besoins du clients…. enfin la on rentre dans quelque chose de plus complexes, dont je n’est pas encore les rouages.

    C’est sur ce type de stratégie et comment le faire fonctionner, déployer et pérenniser sur laquelle je cherche aussi des informations :P

  8. Nico 9 août 2011 à 14 h 59 min - Reply

    Salut Remi,

    merci beaucoup ! Celui là est un peu plus long car le sujet est plutôt important, et je ne voulais pas trop oublier de détails !

    Nico